Communication

COMFactory, Co-construire pour attraper la complexité…

03 juillet 2017

La fonction communication se trouve impactée par des mutations particulièrement prégnantes, causées tant par la révolution numérique que par de nouvelles aspirations des parties prenantes, des budgets contraints et des équilibres sociétaux instables. Comment réagir ? Se positionner ? S’adapter ? Se réinventer ? Questions essentielles pour les professionnels de la communication, pour les étudiants et pour les responsables du programme de formation Audencia SciencesCom. Avant d’imaginer des réponses, il faut identifier et comprendre ces mouvements complexes. C’est l’un des objectifs de COMFactory, un dispositif initié et piloté par la Chaire Suez Audencia SciencesCom consacrée à la communication corporate. COMFactory fait travailler ensemble professionnels, étudiants et enseignants. Effervescence de neurones pour une confrontation très productive…

« La tyrannie de l’urgence et la multiplicité des activités à gérer exerce une pression forte sur les directeurs de communication qui, compte tenu des exigences de leur poste, ont souvent du mal à prendre le temps de la réflexion. De l’autre, des étudiants en fin de cursus master : ils piaffent d’impatience à l’idée d’entrer sur le marché du travail et… se mettent beaucoup de pression ! Serons-nous à la hauteur ? COMFactory se positionne à la rencontre de ces préoccupations ». C’est ainsi qu’Olivier Pohardy, titulaire de la Chaire Suez Audencia SciencesCom, introduit le cadre du dispositif innovant initié par la Chaire l’an dernier. « Notre idée est de mettre en contact direct des étudiants et des directeurs de la communication pour réfléchir à ces évolutions, puis communiquer sur les résultats ».

Le dispositif s’inscrit dans le cours Management de la fonction communication. « Avec l’intervenant qui l’anime, nous avons démonté le cours pour le remonter différemment ! Plutôt que des séances théoriques massives, nous avons préféré organiser deux ateliers successifs : lors des deux premiers jours, les 25 étudiants travaillent en plusieurs sous-groupes. Ils identifient puis réfléchissent aux différents facteurs d’évolution de la société qui influent directement sur la communication et sur la fonction communication elle-même. Un exemple de facteur d’évolution ? Le numérique, qui change le rapport traditionnel à l’espace comme au temps. Les étudiants l’ont baptisé « si proche et si loin ». Les autres facteurs : « Tous experts… ou presque », « Le big bang du big data », etc. Lors du deuxième atelier, les étudiants ont présenté leur réflexion sous la forme de courts pitchs, devant six directeurs de communication. « Pas facile pour eux, précise Olivier Pohardy, car ils ne se sentaient pas forcément très légitimes face à ces professionnels avertis. En réalité, ils ont constaté que les professionnels en question avaient beaucoup d’interrogations sur leur métier. Et qu’une pensée organisée et structurée comme celle qu’ils avaient produit les aidait à éclairer leur propre réflexion ». L’après-midi a été consacré à échanger sur les présentations du matin, lors de micro-rencontres permettant un maximum d’échanges. Une fois les professionnels repartis, les étudiants ont organisé et synthétisé les débats qui donnent lieu ensuite à la publication en ligne d’un support dynamique (COMFactory#2016 est disponible sur le site de la Chaire Communication corporate et transformation digitale : communication-corporate@audencia.com. COMFactory#2017 le sera prochainement).

Pour l’un des étudiants, « Avec COMFactory, nous avons pu sortir du cadre théorique pour nous confronter à des enjeux d'avenir… …J'ai beaucoup apprécié ce côté "ludique", rythmé et très concret de la journée. Les professionnels ont joué le jeu et se sont rapidement sentis à l'aise dans les échanges. Nous avons pu les interroger, parfois de manière impertinente et toujours par soif d'apprendre, par curiosité et avec grand intérêt. » La co-construction pour les communicants, ça marche aussi entre générations…


Vous aimerez aussi

Catégories
Communication