En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.

En savoir plus
Pédagogie

Le mémoire de recherche, aboutissement ou point de départ ?

01 avril 2018
Le mémoire de recherche, réalisé par tous les étudiants pendant le cycle master, marque la fin de leur formation à Audencia SciencesCom.

Choix du sujet, encadrement, objectifs…En pleine période de soutenances, Karolina Koc Michalska, enseignant-chercheur et Responsable du mémoire de recherche, nous explique les contours et enjeux.

Pourquoi un mémoire de recherche ?

Rédiger un mémoire de recherche répond à plusieurs objectifs qu’ils soient académiques ou professionnels. Dans un premier temps c’est une exigence académique dans le cadre du Visa accordé au diplôme Bac+5 d’Audencia SciencesCom par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche. Il est donc incontournable pour chaque étudiant, à partir d’un cahier des charges bien précis et avec un niveau élevé et standardisé pour l‘ensemble des étudiants.

Ce travail de recherche a une autre ambition : professionnelle. Les étudiants, en fin d’études et donc prochainement diplômés, se préparent à travers ce travail exigeant à leur entrée dans la vie active et aux attentes des entreprises. Par la mise en relation des théories acquises pendant les trois années passées à Audencia SciencesCom et le sujet de recherche choisi, ils sont amenés à approfondir leurs connaissances d’une thématique de laquelle ils peuvent devenir experts.
A quelques semaines de leur entrée sur le marché du travail, cet exercice leur donne une vision globale théorique et les prépare aux exigences de la vie professionnelle (organisation, deadline, proposition de solutions…).

L’accompagnement

20 tuteurs, à la fois externes venus de différentes universités en France et internes à Audencia Business School, accompagnent les étudiants dans la réalisation de leur mémoire de recherche. Chaque étudiant est suivi par un tuteur sur les deux années du cycle master et pendant tout le processus de création du mémoire : de la présentation du sujet à la soutenance finale. Le tuteur accompagne l’étudiant, lui donne des conseils et échange régulièrement avec lui sur le sujet choisi. Une relation très intéressante se créé entre l’étudiant et son tuteur qui, en tant que chercheur, apporte son expérience et sa précieuse connaissance de la recherche.

Les étapes clés

L’exercice démarre dès la 2ème année (Bac+4) avec une introduction au mémoire de recherche et des cours de méthodologie du mémoire de recherche.

Au mois de janvier, les étudiants présentent les projets de recherche choisis et rencontrent leurs tuteurs. L’étudiant est libre de choisir sa thématique de recherche. L’équipe pédagogique est ouverte à tous les sujets dans la mesure où les données concernées sont accessibles. Les étudiants choisissent soit :
- un sujet qui les passionne (musique, cinéma, sport…)
- un sujet plus « stratégique » en accord et leur projet professionnel pour démontrer leur expertise auprès des futurs recruteurs (communication des organisations, communication politique, médias et réseaux sociaux…)

Au cours du cycle master, plusieurs points d’étapes sont programmés pour permettre au tuteur de suivre l’évolution et l’avancée du mémoire de recherche. Chaque étudiant remet une note d’intention dans un premier temps, des rapports d’avancement, puis une pré-soutenance de projet de recherche, et enfin, un rendu écrit définitif.

La soutenance est la présentation de leur recherche devant un jury, composé de leur tuteur et d’un professeur externe, qui notera les propos et la démarche épistémologique de la recherche.

Projet individuel et travail de fond, le mémoire de recherche est un exercice bien spécifique qui demande du travail et beaucoup d’organisation. C’est un projet riche et complet pour les étudiants mais aussi pour l’équipe pédagogique qui suit l’évolution et la progression de chacun au cours de ce travail. Chaque année, les étudiants effectuent des recherches très sérieuses et rendent des travaux passionnants !

Karolina Koc-Michalska
Enseignant-chercheur et Responsable du mémoire de recherche

*Les étudiants en apprentissage remettent leur mémoire en septembre et soutiennent au mois de septembre.


Vous aimerez aussi

Catégories
Excellence