En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.

En savoir plus

©Micro-agences études

2020/2021


C'est reparti pour une nouvelle édition des ©micro-agences études pour les étudiants de 2ème année (Bac+4) avec 8 nouveaux clients et autant de nouvelles problématiques.

A partir d’un brief, les étudiants travaillent en groupe pour le compte d’un commanditaire (entreprise, agence ou association). Ils sont encadrés par des professionnels des études pour mettre en œuvre un dispositif méthodologique (études documentaires, qualitatives et/ou quantitatives) visant à accompagner le commanditaire dans la résolution de sa problématique et sa prise de décision.

Cette année, 7 commanditaires leur font confiance en leur soumettant chacun une problématique : Crédit Agricole, TedX, Groupe M, agence Mediacom, Rautureau, Villa Numeris, la ville de Sainte Luce sur Loire et la Chaire digitale Suez Audencia. Les sujets sont variés allant de la mode responsable à l'impact de la crise sanitaire sur les pratiques de communication en passant par une étude sur le gaming.

Par exemple, la Chaire Suez Audencia SciencesCom a commandé aux étudiants deux études sur la communication pendant la crise sanitaire et la crise économique et sociale qui en découle. Les résultats seront disponibles début 2021. Le thème de chaque étude :

  • « Quelles leçons peut-on tirer de l’expérience de la crise sanitaire et de ses conséquences économiques, concernant les pratiques de communication interne ? Via le point de vue des responsables de communication »
  • « Quelles leçons peut-on tirer des pratiques de communication externe pendant la crise sanitaire et économique en cours et sur les méthodes de travail des professionnels de la communication ? »

La Villa Numeris a quant à elle demandé aux étudiants une réflexion sur le sujet : "Médias,  entreprises et pouvoirs publics face aux fake news : étude des freins aux développements des outils et solutions anti-fake news."

Rendez-vous le 7 décembre pour la présentation des études.


Vous aimerez aussi